Retour

Qu'est ce que l'ux design ?

UX Design

Introduction

On entend de plus en plus parler d'UX dans le milieu du digital.  Que ce soit au travers de la création d'un produit, d'une application ou d'un site web, l'UX est devenue une notion incontournable à l'innovation et à la conception d'un bon produit digital.

L’UX rassemble des méthodes qui permettent d’optimiser pertinemment l’'usage et l'expérience vécu en permettant un parcours clair, instinctif et confortable.

Il semble parfois difficile de cerner les frontières de l’UX. Celle-ci est souvent confondue avec d’autres notions qui lui sont proches : l’UI, le Design Thinking ou le Service design.

Nous allons donc nous afférer à définir ce qu’est l’UX, son cadre et sa place dans la stratégie d’entreprise.

Qu’est-ce que l’UX ?

L’UX c’est l’acronyme d’User eXperience, ou Expérience Utilisateur en français.

C’est une démarche qui a pour objectif d’apporter de la qualité à l’expérience interactive vécue par un utilisateur.

L’UX s’appuie aussi bien sur l’usabilité d’un produit que sur l’ensemble des émotions ressenties par l’utilisateur lors de l’expérience.

La "User eXperience" est donc l’ensemble des recherches et analyses qui permettent de rendre un produit ou un service le plus efficient et attrayant possible. En gros, l’UX, c’est la science de l’expérience utilisateur

On parle ici d'UX au sens large mais, étant très présent dans le domaine du design, les designer ont tendance à créer une distinction pour spécifier leur activité et à parler alors d'UX Design.

Mais pourquoi cette précision ? En effet, le designer, lui, travaille à la fois sur une phase stratégique, de recherche et d'analyse, mais également sur une cohérence graphique et une touche créative profitant l'expérience de l'interface finale.

De la même manière qu'une distinction s'opère entre UX et UX Design, plusieurs autres termes qui gravitent autour de l'univers de l'UX sont à discerner de celui-ci.

Qu'est-ce que n'est pas l'ux ?

Le lexique du design est parfois complexe et il est difficile d'en délimiter les termes.

Nous l'allons voir quelle est la place de l'UX dans la conception d'un produit

Comme illustré sur le schéma ci-dessus, l'UX se distingue de quatre notions liés au design et qui ont pour point commun de mettre l'utilisateur au centre du processus :

  • Le Design de service
  • L'Expérience client
  • Le Design de produit
  • et l'UI

Éclaircissons les distinctions entre ces termes

Regroupant l'ensemble des autres termes, on retrouve dans un premier temps le design de service. Le design de service, qu'est ce que-c'est ? C'est un processus de conception qui consiste à créer un service, digital, physique ou immatériel, centré sur les utilisateurs, de manière à ce qu'il soit utile et facilement utilisable.

On retrouve ensuite la CX, l'expérience client. Celle-ci désigne l'ensemble des émotions et sentiments éprouvés par un client avant, pendant et après l'achat d'un produit ou service. En fait, c'est le résultat de l'ensemble des interactions qu'un client peut avoir avec la marque ou l'entreprise. Un utilisateur peux interagir avec plusieurs de vos sites et app ainsi que la newsletter, les mail de confirmation, et le service après vente. Tout cela constitue le CX.

Puis intervient le Design de produit ou Conception de produit qui décrit le processus d'imagination, de création et d'itération de produits digitaux qui résolvent les problèmes des utilisateurs ou répondent à des besoins spécifiques sur un marché donné. La conception de produit, ou Product Design, prend en compte les méthodologies de conception agile et l'alliance avec les développeur front et back.

En précisant de plus en plus, on retrouve enfin l'UX, l'expérience utilisateur (bien faire la distinction entre expérience client et utilisateur). Celle-ci compose le parcours que les utilisateurs prennent lorsqu'ils utilisent un produit ainsi que son ergonomie.

Pour enfin arriver à l'UI, l'interface utilisateur. L'UI c'est une partie d'un produit ou d'un système avec laquelle l'utilisateur final interagit directement. Les couleurs, typographie et animations donne des émotions à l'utilisateur, mais sont toujours au service de l'UX.

Maintenant qu'on a éclaircie les différentes notions qui gravitent autour de l'UX pour bien poser le cadre de celui-ci, on va pouvoir se demander : Mais l'UX, à quoi ça sert ?

Pourquoi l'UX ?

L'UX n'est aujourd'hui plus contournable lors de la création d'un nouveau produit ou d'un service performant, c'est pourquoi il est important en tant qu'entreprise d'inclure de l'UX design dans sa stratégie afin d'augmenter ses performances. On parle alors de méthodologie "Focus User Centric" (centré sur l'utilisateur).

Cette méthode consiste à analyser l'audience et les ressentis des internautes concernant un site web en observant les différents comportements d'un échantillon d'utilisateur. Il s'agit d'une étude comportementale vis-à-vis d’un produit déjà existant ou un prototype.

Cette méthode permet à l'entreprise un développement pérenne sur le moyen et long terme car

  • Fidéliser revient moins cher que conquerir
  • Cela permet de proposer aux utilisateurs des solutions adaptées à leurs besoins et ainsi de renouveler son offre plus facilement

Pour définir sa stratégie User Centric, il faut commencer par se donner pour mission de résoudre les problèmes de son client/utilisateur. Quels sont ses problèmes et comment vos savoir-faire, vos offres vont les aider à les résoudre au mieux. Cela implique de faire des choix dans sa cible et de définir une cible d'utilisateur restreinte.

Comment optimiser l'UX ?

Vous l'aurez compris, les bénéfices à tirer d'une bonne UX méritent qu'on se penche sur la question, mais comment optimiser son UX ? Il y a tout d'abord une phase de recherche préconception (user-research) et une phase de d'analyse post-conception (data quantitative)L'objectif de la User Research est d'identifier toutes les partie prenantes d'un projet et de comprendre leurs besoins et leurs attentes. Elle permet de créer un produit cohérent par rapport aux besoins utilisateurs. Elle servira également à définir l’orientation du projet. Quels en sont les objectifs ? À qui s’adresse-t-il ? On pourra alors dresser les portraits des utilisateurs finaux.Plusieurs outils clés sont utilisés pour mener à bon terme cette phase de recherche. En voici quelques exemples :

  • Les études de terrains
  • Les interviews
  • Les customers journey
  • Le benchmark UX comparatif
  • Les Personas ou proto-personas
  • Les Scénarii d'usage

Une fois les besoins utilisateurs ciblés, on peut prototyper une première version du produit et recourir à une seconde phase de test consistant à faire tester le produit par les utilisateurs et à récolter de la donnée quantitative. Celle-ci permettra par la suite d'opter en toute connaissance de cause pour une solution ou pour une autre selon la stratégie d'entreprise.

Voici quelques exemples des outils fréquemment utilisés

  • Le test utilisateur à partir de wireframe ou d'un prototype.
  • L'A/B testing : une méthode qui consiste à tester deux variations d’une seule page web afin d’observer laquelle convertit le mieux.
  • Le heatmap : une représentation visuelle de données concernant une interface et qui permet de d’enregistrer et de quantifier le comportement des utilisateurs concernant la souris et le trackpad.

Il existe également des règles d'UX conçues pour d'optimiser son interface.

En voici quelques unes.

  • L'effet Von Restroff ou l'effet d'isolation. Il prévoit qu'un objet qui se détache des autres est plus susceptible d'être retenu.
Effet von Restroff

On remarque que sur des sites comme Leboncoin, l'affichage différent d'une offre est appelé "à la une" et suggère que l'utilisateur ai payé une option augmentant alors la visibilité de son annonce.

optimiser l'ux - exemple leboncoin

  • La loi de Hicks implique que le temps de décision augmente avec le nombre de choix proposés.
optimiser l'ux - loi de Hicks

Le site Uber Eats propose des choix restreints de commentaire concernant les commandes passées et selon la note attribuée au service.

  • La loi de Fitt, elle indique de la taille et l'emplacement d'un élément influence la fluidité des interactions
optimiser l'ux - loi de Fitt

Ici, l'interface de recherche de la plateforme Spotify incite par la différence de taille des éléments proposés à aller vers les genre de musique que j'ai l'habitude d'écouter.

optimiser l'ux - exemple spotify

  • L'effet Zeigarnik, Il consiste à dire que la visualisation de la fin d'une tâche dans laquelle on s'est engagé stimule la motivation à la terminer.
optimiser l'ux - effet Zeigarnik

Le réseau social Linkedin m'indique la progression dans la création de ma page et ce qu'il me reste à faire pour optimiser la visibilité et le trafic sur mon profil.

optimiser l'ux - exemple LinkeIN

  • La loi des régions communes

Les éléments sont perçus comme faisant partie d'un groupe lorsqu'ils partagent les même frontières

optimiser l'ux - loi de régions communes

Conclusion

Vous l’avez compris, l’UX design consiste à penser et concevoir un produit en plaçant l'utilisateur au centre du projet et de l'interface en question pour que son utilisation soit optimale.

On repense aux minutes perdues à chercher des informations à cause d'un menu mal organisé, des images qui chargent trop lentement ou encore une mauvaise adaptation responsive sur téléphone

L’UX design permet d’éviter ces problèmes car un site non ergonomique est une perte de trafic. Tous les besoins des utilisateurs doivent être traduits en une fonctionnalité concrète, visible et intuitive, c’est là le sens de l’UX design.

Écrit par

Camille Hautreux

Co-fondateur

Vous ne voulez rien louper de
nos inspirations et nouveaux articles ?

Inscrivez-vous à notre newsletter.

Nous développons l’expérience utilisateur idéale et sur mesure pour votre projet.

Camille Hautreux, Expert Projets Digitaux

Plus d'articles de 40/60

Tout voir

Qu'est ce que l'ux design ?

Comment fait on la user research chez 40/60 ?

Pourquoi faire un Audit UX ?

Livre blanc - 10 bonnes pratiques à suivre pour réussir sa refonte web